Tout dépend où vous habitez !

Le Xennial type (1975/1985) arrive à cet âge moyen de la quarantaine, ni jeune ni vieux. Pourtant selon l’endroit où il habite, le quarantenaire d’aujourd’hui a vraiment l’impression d’être l’un ou l’autre. Si je me place de là où j’écris, je fais clairement parti des jeunes de mon département dont la moyenne d’âge taquine les 55 ans (Cantal). A l’inverse, si je me place en banlieue, je suis plutôt un ancien comme en Seine-Saint-Denis où la moyenne d’âge est de 32 ans.
Les cadres de vie Cantal / Seine Saint de Denis ne sont clairement pas les même. Économies, cultures, politiques sur le papier tout nous oppose ; improbable voir impossible de bâtir quelque chose ensemble.


Et pourtant nous avons la même culture télé, biberonnés à RécréA2 et au Club Dorothée. Nous avons grandi après la Chute du Mur dans un système consumériste mondialisé qui va de soi même s’il n’a eu cesse depuis de nous montrer ses défaillances. On peut trouver une apothéose de notre jeunesse au moment la Coupe du Monde de 1998. Une liesse générale pour célébrer une génération qui, malgré les différences, a grandi ensemble et partagé un socle commun important. De quoi bâtir une identité forte, une identité capable de dépasser nos diversités respectives ; y contribuer est un des objectifs du hub Xennials.fr

Xennials des Cités, Xennials des Vallées SO-LI-DA-RI-TÉ !